Quand on parle de bien-être, de qualité de la vie, au public qui fréquente notre centre nous avons le sentiment qu’on parle de quelque chose d’irréel, qui leur est inaccessible.

Il semble que dans le monde au niveau des instances de décision, l’ont soit toujours obligé de choisir “ENTRE”, par exemple, écologie et économie ? Entre épanouissement et performance ? Un monde où le PIB, l’un des agrégats majeurs des comptes nationaux, est érigé en principal – voire seul – indicateur de mesure de l’avancement d’une nation. Alors que le monde n’a jamais été aussi complexe et interconnecté, les différents enjeux affrontés semblent cloisonnés et certains antagonismes insurmontables. La quête de résultats économique a pris le pas sur les autres pas de la société au cours des dernières années, avec pour conséquences, l’explosion de colère caractérisée par le mouvement des “gilets jaunes”.

Haut de page